Hello! Hello! Après cette folle semaine avec nos amis du Salon Art Et décoration je vous propose de découvrir une nouvelle réalisation! Des couleurs, de l’engagement, des jolis produits qui ont mis en valeur toute la partie « intime » d’un appartement de 140m2.

D’une salle d’eau d’un vert complètement tendance à un couloir au bleu engagé, cet appartement a trouvé matières et couleurs adapter à sa personnalité et à celles de ses habitants! Zoom sur 3 produits coups de coeur et toutes les photos de la réalisation à découvrir ICI. Si vous aimez : Likez, partagez, commentez !

SUITE

SUITE ETC…

Du simplicité puriste, cette discrète se distingue par sa ligne chaste et son éclairage bi-direction. En chevet d’appoint pour poser son livre de nuit (non.. pas de titre!!), vous pourrez l’accompagner d’une espiègle dorée plus délurée posée au sol comme dans le projet ICI.  Nue, perlée d’un oeuf d’autruche ou bien comme ici chapeautée d’un abat biaisé, Suite la délicate cherche juste à faire la lumière sur vos nuits et s’incliner devant le décor qui l’entoure.

Vibia l’espagnole continue dans sa lancée du bon ton. Comme Wireflow digne d’un mobile de Calder ou bien les clinquantes Mayfair (qui ont quand même un petit goût londonien de Tom D…), chaque création est une réussite gracieuse. On en pose une chez vous ??

GELULE

GELLULE BADINE

Cette cage dorée de la Fibule m’avait déjà tapé dans l’oeil depuis un moment. La poser dans une salle d’eau était audacieux mais elle ne nous a pas déçu! Tout était en place pour un environnement masculin : le sol ambiancé bétonné, une mosaïque aux 3 teintes de vert, de l’inox brillant. Suspendue là, en bras droit d’un miroir rond aux armatures cuirées, elle déclare pourtant une atmosphère tamisée.

La résillée charme la rigueur et l’amadoue juste ce qu’il faut. La salle d’eau reste au mâle avec cette petite touche dandy qui prend soin de lui en faisant mine de rien. Allez, viens voir par ICI le coquet!

STIFFKEY BLUE

TRUE BLUE (oooh si je l’ai fait… le clip c’est LA!)

Ce couloir long comme un jour sans fin défilait blanc comme neige sur ses 9 mètres d’envergure. En second jour, il n’était pas question d’attendre qu’il reçoive un rayon mais plutôt de le réveiller par le contraste et le parti pris. Prêt à desservir les pièces de nuit et d’eau, il fallait qu’il donne le ton du cocon avec des attributs décidés.

Farrow and Ball offre sur un plateau un bleu profond et doux à la fois. Souligné par un linéaire de rainures décoratives sur mesure et pimenté de teintes minérales et animales sur les portes, le bleu devient une évidence sans choquer. Transformé de bout en bout, le corridor a rangé ses angoisses blêmes au placard et donne la première touche à l’ambiance confidentielle. PHOTOS