Le dictat de la ligne, du cintré, de la géométrie, qui opère ses raides ardeurs sur les collections de mobilier n’a pas tout colonisé! Peut être me direz-vous de ne pas en faire un plat, mais je revendique mon droit (!) à la rondeur. Les cambré(e)s, les pleins et leurs déliés ou parfois une simple inflexion privilégiée, permettent à vos esprits gourmets de flancher pour des designs forcément affectifs. Alors oui, savourons la courbe quelle soit chiche ou gourmande et laissons cohabiter ces deux orientations pour révéler le meilleur de leurs influences.

RISE AND SHINE

PRENDRE DE LA HAUTEUR

Certains ne connaissent pas la solitude qui peut nous habiter quand un miroir est décidément trop haut et qu’on y voit seulement la racine de nos cheveux! (oui, c’est du vécu…). L’équipe danoise de Newworks, sans renier son style définitivement nordique dans l’épure, s’est coulissé les méninges pour un Rise&Shine flexible suivant son reflet.

Une corde tendue cerclée de bois et d’un miroir se fait sonner par ceux qui prennent de la hauteur autant que ceux qui sont… courts. Dans une entrée familiale ou un chambre d’enfant bien léchée, Rise&Shine sera se faire carillonner le licou à volonté. Le design trouvera un léger twist avec un chêne brûlé et marquera par son originalité sans faire d’esbroufe. On aurait juste envie de leur sonner les cloches cf le prix de 400€ qui tire un peu sur la corde. A voir, le trombino du collectif des designers aussi agréable que leur collection.

pointd

LA LIBERTE DU CHOIX

La rondeur, la souplesse, c’est pouvoir aussi choisir les formes, les couleurs qui vont à nos nids, nos vies, à nos envies. PointD, jeune éditeur français plein de promesses sur la démocratisation du design, se livre à l’anti-généralité et vous propose le design personnalisé. Fier de quelques pièces dans un esprit éco-responsable (forcément un green-chouchou), il avance une plateforme en ligne ready to go.

Le Couchino arrondit les angles avec ses multiples coussins aux proportions indépendantes et se fait une séance de morpho couleurs en direct. La projection 3d, si minime soit-elle, aide à la décision. PointD nous donne envie et on lui espère un futur vaillant de liberté d’expression XXL et quelques largesses d’originalité.

BELL

MULTI PERSONNALITE

L’abondance de la courbe se voit flattée par une robe hâlée et polie. L’ode au cuivre, chère à Tom Dixon, est de nouveau magnifiée par une orgie de rondeurs extatiques. On la rencontre douce puis charmeuse ; on la découvre professionnelle et sereine ; on l’imagine Japonaise ou encore New-yorkaise ; une ombrelle..? un porte-bonheur kokeshi..?!

L’esthétisme de Bell se pronostique en multi-personnalité : un syndrome généreux qui lui donne des airs d’actrice de théâtre récidiviste pour autant qu’elle est unique. Je pourrai la laBELLisée autant qu’il y a de jours dans l’année tant elle asticote l’imaginaire. A mettre absolument sur la liste des cadeaux à me faire..!