Un LOVEIT lumineux pour célébrer les premiers degrés timides qui appellent le Vrai printemps! Du style, de l’audace, de l’inventivité… tout ce qu’on veut dans une vie… en version luminaire! OSEZ!

DOME90

CHANDELIER DES TEMPS MODERNES

Dome a la grandeur des chandeliers pampillés qui trônaient dans les grands salles royales. Son bois de hêtre n’en fait pas son précieux et pourtant la douceur de teinte participe à sa clarté estimable. 170 pièces d’un puzzle perspicace s’emboîtent les unes aux autres dans un ballet lumineux qui brode des figures artistiques sur les sols et murs de sa résidence.

Il est certain qu’il vous faudra un peu d’hauteur de plafond pour vous laisser tenter par le Dôme dimensionné mais une belle cage d’escalier saura lui servir de faire valoir apprécié par les grimpeurs. Bover ne précise pas s’il arrive en kit version Ikea (et là… good luck) ou s’il est prêt à flasher le salon en direct… probablement à préciser mais comme le premier modèle démarre à 4600€ j’ai tout de même une petite idée!

STIX6

MIKADO STYLE

On pourrait croire que les mains d’Alexander Calder vont se mettre à animer ses bâtonnets Mikado à la manière de ses mobiles et autres mises en scène féériques. Et pourtant c’est vous qui devenez le cheerleader de ce luminaire minimaliste aux allures crayonnées sharp! A 3, à 6, en noir ou blanc, Stix s’adapte et s’emmêle volontairement les pinceaux pour créer un mobile lumineux rien qu’à vous.

J’aurai envie de vous proposer de gouacher votre plafond d’une belle couleur profonde pour utiliser ce luminaire au mieux de sa valeur décorative mais j’aimerai bien voir si vous êtes cap. Bien sûr, le style régime sec peut aussi convenir à ses badines éclairées pour un effet ultra contemporain assuré.

YUUKO

GEISHA EMPLAFONNEE

Une fraîcheur niponne suspendue par le chignon vient taquiner vos habitudes plafonnières! Rien de moins que l’allégorie d’une crinière de geisha laquée de blanc pour vous transporter direct en sushistar en pays énigmatique japonais. Ornée d’un Koï délicat et dansant ou d’une branche de cerisier japonais, la douceur des teintes de Yuuko se révèle tout en discrétion.

On imagine aisément ces douceurs être des promesses bien exotiques à de curieux clandestins… La sensualité passée, Moooi offre aussi un univers dépaysant pour chambre de jeune demoiselle ou un pied de nez à une ambiance trop polissée. Le prix est bien moins qu’un AR à Tokyo même si le voyage lumineux se paye. Un dépaysement aux rondeurs presque naïves qui provoque l’achat impulsif presque à coup sûr.