Bulbo

POTAGER URBAIN

Qu’il est bon de flâner au marché en été, choisir ses fruits, et pour les plus chanceux les cueillir dans le jardin avant le déjeuner. De retour dans nos étages, nous rêvons déjà à la prochaine saison estivale car on sait bien que les salades ne poussent pas en altitude et encore moins sous les Celsius parisiens.

Eh bien c’est faux! ré-enfourcher vos rêves de Nicolas le Jardinier, faites-vous pousser la moustache (pas les filles…) et tenez vous prêts à récolter vos petites merveilles comme sorties d’un oasis au milieu des grands boulevards. Enfilez vos gants de maraîcher et équipez-vous des lampes magiques Bulbo. Ces luminothérapeutes de verdures – à implanter autant dans la cuisine que dans le salon – viennent réchauffer vos plantations et favorisent leur croissance.

Autant vous dire que le basilic au repas de Noël ou des fraises pour les vacances au Ski ça sera les doigts dans le nez! Si vous êtes un aficionado du « de saison » à vous de choisir vos aromates en fonction. Du green dans l’appartement, des goûts home made dans l’assiette et des légumistes urbains heureux : voilà la promesse de Bulbo!

SCROTCH

SCROCTCH, TABLE A DENTS

Eric Wilmot a plus d’un design dans sa poche et nous croque tout cru avec une table multi usages. Graphique et pleine d’humour la Scrotch, contraction de CROCodile et SCOTCH (à boire, pas à coller…), offre une palette utile aux épicuriens et amoureux du design et de la décoration. Parfaite pour les petits appartements elle se faufile entre la kitchenette et le salon, elle peut aussi s’accommoder en console.

Il ne faudra pas oublier son but premier: la dégustation de bonnes bouteilles avec approvisionnement à portée de dents. Deux verres sont intégrés au plateau et vous pouvez même faire le romantique avec les photophores en verre soufflé qui sont fournis. Si vous êtes assez dingues pour vous offrir DEUX Scroctch, votre maison n’est pas prête de désemplir (à l’instar des chopines sous canines). A votre bonne santé!

BEIJA FLOR

TAPIS SCHIZOPHRENE

Le carreau ciment est sur toutes les bouches : son esprit vintage, ses designs revisités, ses couleurs osées ou pastels nous donnent envie d’en caser partout. Même si vous auriez adoré refaire votre salle de bains ou votre entrée, vous n’aviez pas prévu de casser et tout recommencer. BeijaCarpet a eu l’idée finaude de créer des tapis reprenant le graphisme des carreaux des belles entrées haussmanniennes et de mettre ainsi le mosaïco à l’honneur sans casser sa tirelire.

Ces tapis en vynil ne se contentent même pas de décorer votre couloir ou le salon, ils s’invitent même sur votre table en version set ou centre de table. Le must sera le sticker de carrelage qui peut donner de la personnalité à votre salle d’eau blanche (glauque?) de location.