bastiencarre

LE LUMIGRAPHE
Bastien Carré est loin d’être un illuminé, c’est un marionnettiste de soleils artificiels et de leurs secrets. La lumière est détournée de son but élémentaire d’éclairant et devient art, sculpture décorative, objet étincelant non identifié. De mobiles en tableaux, Bastien Carré invite au voyage dans des constellations inconnues ou dans l’intimité de drôles d’animaux aquatiques. On aimerait bien les voir s’exhiber dans les méandres des hauteurs sous plafond haussmaniennes ou d’une alcôve coffret à pépites. Un proverbe géorgien dit “On ne peut pas reprocher au soleil de ne pas éclairer pendant la nuit”…Bastien Carré dit même pas mal.

leavanhimpe

L(E)A REVELATION

Nous voilà dans de beaux draps? hum!! super ce soir on mange des papardelles ?? tut tut tut rien de tout cela, l’utilisation de la céramique dépasse ici l’entendement. Agile comme une matière vivante, la céramique se révèle organique, habitée par l’imagination tactile de Léa Van Impe. Cette créatrice a fait l’unanimité au Salon Révélation et donne de nouveau l’occasion à l’humain de fusionner avec la matière. Pratiquante des Duos, elle s’exhibe en installation mi-argile mi-coton et fait sa cuisine sans plan (de travail… en céramique..).

valentine

Vous avez forcément déjà trituré un trombone jusqu’à vouloir lui donner vie… laborieusement un escargot est né, voire un ver de terre, votre imagination avait accouché sans péridurale… Pour d’autres comme Valentine Herrenschmidt l’histoire commence ici : elle galbe des mots métallisés sans forceps. Les uns liés aux autres, de fil en acier elle raconte, courbe et découvre le poème, le clin d’oeil, la réflexion. L’innocence autant que la profondeur se dessinent sous ses mains et nous laissent rêveurs par sa complexe simplicité. Il était une fois Valentine Brindacier.