And… Back! Je vous ai abandonnée pour la contrée Trumpienne (j’ai prévenu à la douane que je ne voulais pas qu’il me dérange pendant mon séjour hein!) et retrouver my dear friends de Boston et Miami. Les faibles températures ici et les orages tonitruants là n’ont pas eu raison de mon plaisir de redécouvrir ces deux villes! Instagram a été mon fil conducteur… et je vous invite à me suivre sur @caroleferreiracerca… pour mes images de l’instant.

Le soleil parisien fait sortir les petites bretelles légères et les tongs do Brasil… il ne manque plus qu’une jolie déco sur la terrasse ou le balcon pour en profiter à fond. Les trouvailles de la semaine c’est par ici!

Et bien sûr likez, partagez, éparpillez façon puzzle… vous êtes mes meilleurs ambassadeurs. Kiss, Carole

LOA

ROTIN IS NOT DEAD!

Le rotin fait son grand Come back avec des nouveaux designs qui nous donnent envie d’aller s’y frotter. Des armatures simples et noires, une assise coussin pour éviter d’avoir le derrière en ficelle de rôti de cochon et des petits coussins pour les siestes tentatrices!

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est un prix corrèque (1065euros l’ensemble) vendu chez Castorama (si si). Vous m’agrémentez LOA d’un beau tapis vinyl beijaflor avec des motifs carreaux ciments… et vous vous retrouvez avec une ambiance vintage revue et corrigée moderno. Quelques verdures et autres menthes à mojitos ici et là sur le reste de la terrasse, un air de bossa et le borsalino-o-o. A s’enticher aussi pour l’intérieur pour un style bohème chic!

MEXICO

GREENY PUNK

Mexico vous sourit de toutes ces dents peroxydées tandis que vous admirez ses tatous de mec à qui on la raconte pas. Trônant sur votre table basse de jardin, Mexico vous éclaire à la led de ses pensées les plus green. Sa coupe de cheveux c’est à vous de l’improviser : ciboulette à la brosse, basilic permanenté ou dreadlocks de cactus… faites-vous plaisir le client Mexico ne portera jamais plainte pour délit de sale coupe!

Qeeboo nous régale encore d’un accessoire déco (et éclairant!) qui tranche et qui se moque des codes (souvenez-vous des petits lapins facétieux et des cherrys lights !). Parfait pour donner un coup de fouet à une terrasse lambda, les 249 euros seront bien dépensés. Allez hop on file acheter des tortillas, caramba!

LESBALANCOIRES

BALANCOIRE D’INTERIEUR

Je n’ai pas oublié les privés d’espaces extérieurs… y’a pas de raison qu’ils n’aient pas un petit quelque chose à se mettre sous la lampe à UV! Plus besoin d’un jardin pour se balancer et se la couler douce sur une balançoire stylée de la Baleine Rouge. L’âme d’enfant retrouvée, bercez-vous sur une coussin douillet toujours mieux que les planches à clous raides au séant.

Quand vous aurez fait le choix cornélien entre tissus motifs fraîcheurs d’été, en cuir ou même en laine,  vous n’aurez plus qu’à la fixer solidement au plafond, à un Ipn ou bien une poutre. Je me demande quand même si sur un balcon couvert, un préau ça pourrait pas se tenter (à décrocher en hiver of course).