Arpenter les allées de Maison et Objets ou bien les rues de Paris en profitant de ses coins et recoins… cette année j’ai choisi! Le plaisir de dégoter des surprises et de prendre le temps d’échanger sur le design d’hier, d’aujourd’hui et de demain en profitant de Paris durant Now le Off!

D’avoir de belles surprises aussi avec des pièces contemporaines d’enseignes d’ameublement et de décoration d’intérieur comme Habitat (canapé vintage chic au bleu aquarelle par exemple). La Paris Design Week (#pdw17) c’est le moment pour les débutants comme pour les pros de découvrir comment/pourquoi/où/qui le design… Vous avez jusqu’au 16 Septembre, par ici le programme des événements!

papier peint

Papiers de caractère

Plus qu’un papier à gluer sur son mur de salon ou d’entrée, les Murs pudiques d’A rebrousse Poil sont une expérience. La designeuse et scénographe Laurence Yared nous pixélise les mirettes et l’intérieur à coup de carrés magiques. D’inspiration faïence murale en 10X10 et de technicité à pointe laser, la collection d’ornement mural combinatoire offre un exponentiel de créativité entre celle du designer et la vôtre.

Sur une feuille support à fixer au mur viennent se magnétiser les carrés aux contours intérieurs juste pré-découpés. Le mural que vous créez ensuite ne tient qu’à vous d’être dégrafé, replié, décolleté pour découvrir des couleurs fluorescentes vibrantes de franchise. Interchangeables à loisir ce n’est pas comme ci vous étiez mariés pour la vie… à moins que vous en ayez envie! L’expérience des Murs pudiques nous transporte entre découverte et impatience, comme quoi ils n’ont pas que des oreilles ces murs!

miroir décoratif

Miroir colombien

Au détour de la Galerie Joseph dans le 3ème arrondissement, l’oeil se pose sur des motifs répétés comme une symbolique d’un autre continent. Sublime et transcendant un miroir mural au design graphique s’applique là en tryptique hypnotique. Arte Faktos fière représentante de la patrie de l’Escobar (une référence?!) présente l’artiste / designer Alejandro Rauhut. L’aspect vieilli du miroir, l’inspiration d’histoires colombiennes, les pleins et les déliés en transparence rendent grâce au miroir comme objet de désir.

On se projette, on le translate dans nos intérieurs parisiens, contemporains, bobo chic… tout lui va. Il garde son indépendance, son charisme et apprivoise tout intra-muros. Arte Faktos s’exhibe là avec sa troupe de designers colombiens créatifs au croisement du savoir-faire ancestral et des émotions du futur. La bonne nouvelle c’est qu’on les retrouve bientôt en boutique à Paris 🙂

vase

Céramique florale

C’est l’histoire d’un petit lapin qui vivait sur une plaque de céramique trouée. Sa vie aurait paru bien médiocre son buste rivé à la collerette émaillée et pourtant… il passe sa vie à jouer à cache cache! Izumi, créatrice céramiques mais pas que! (découverte à la pdw17 Marché Stalingrad) a la décoration florale poétique au bout de la tige. Idée piquée de donner sa place à chacune des tiges et de créer ainsi un jardin à l’échelle du vase.

Et le vase me direz-vous? Pas besoin d’un vase décoratif design! le sous-bois d’Izumi s’impose et se pose sur un bocal, un verre, une barbotière improvisée. A l’image de la slow food, le slow bouquet de fleurs se dispose par brin… un par un, pour apprécier chacune d’entre elles et leur donner la place qu’elles méritent. Poésie en boutons prêts à éclore.